Womxn Waves – Le Soulèvement des Cariatides

Une proposition de Magali Dougoud, accompagnée par une vidéo qui n’a pas de son, et peut être jouée en même temps que la pièce radio.

L’artiste visuelle Magali Dougoud propose une série de pièces radiophoniques intitulée « Womxn Waves » reliant les femmxs, l’eau et différentes voix, dans cinq pièces expérimentales dont l’approche poétique et théorique s’inspire des féminismes post-anthropocentriques. En reliant la Seine, la Spree, le fleuve Congo, le détroit de Magellan et d’autres cours d’eau, l’artiste imagine une sorte de road-trip aquatique et immersif.

L’eau et la liquidité, qui traversent ce programme radiophonique, sont des canaux de communication et des frontières fluctuantes entre l’espace et le temps, mêlant passés lointains et futurs incertains. Mers, lacs, rivières et ruisseaux deviennent une archive, une mémoire originelle qui nous traverse et se transmet à chaque « Body of Water »(1). Ces rivières sont des lieux de politique, de transformation, d’assemblage et de multiplication. En ingérant l’eau, nous les avalons et devenons ensemble des flux de culture et de politique, traversant sans cesse cet espace transcorporel. Il s’agit alors d’inventer de nouveaux récits inspirés d’hypothèses et d’histoires potentielles.

Womxn Waves est une série de cinq épisodes (français/anglais), diffusés tous les deux mois durant l’année 2021-22 sur plusieurs radios suisses. Le projet est soutenu par la FSRC/SRKS, la ville de Lausanne, et la Fondation Gwaertler.

(1) NEIMANIS, Astrida, Hydrofeminism: Or, On Becoming a Body of Water, essai, 2012.

Womxn Waves – épisode 1 – Le Soulèvement des Cariatides

avec les voix, interprétations, musiques, traductions, vidéos et textes de Myriam Jarmache, Julie Magnenat, Nina Berclaz, Maddy Dymond, Youmna Saba, Clarisse Zarvos, Sirenessa, Ibey, Vanny Bosch, Paloma Ayala, Marija Bozinovska Jones, Habibitch, Renate Lorenz, Ursula K.Leguin, Patricia Badin (image)

Ce premier épisode de Womxn Waves « Le soulèvement des Cariatides », s’intéresse aux fontaines Wallace de Paris et est à propos de devenirs océaniques, de renversements et de danse. Dans cette pièce audio, de nouveaux récits sont imaginés dans lesquels les voix se multiplient, se répètent et se superposent dans une sorte de cacophonie humide. Les Cariatides en révolte, finissent par faire couler la ville, en se soulevant par la danse.